/* */ /* */

jeudi, mars 31, 2005

Wien - Istanbul


En réponse à mon post précédent, une illustration du racisme antiturc, sur une affiche électorale du FPÖ à Vienne. Il est écrit "Vienne ne doit pas devenir Istanbul", et, en bas, en parlant du candidat, "il dit [tout haut] ce que Vienne pense [tout bas]".

L'Autriche est un des seuls pays en Europe avec la France, où les sondages montrent une population massivement opposée à l'ouverture de négociations pour l'adhésion de la Turquie dans l'UE. Les partis populistes en profitent, ici comme en France, avec de tels slogans. Ceci dit, si cette affiche m'a choqué, c'est parce qu'on ne la verrait pas en France à mon avis (même si les mouvements politiques équivalents n'en pensent pas moins).

A Vienne cependant, beaucoup de gens condamnent de tels propos et de telles positions. Le décalage des positions politiques entre le pays et sa capitale est flagrant. Est-ce à cause du nombre élevé d'étrangers à Vienne, où du niveau de vie et d'éducation plus élevé en moyenne?

mercredi, mars 30, 2005

Constitution et Turquie


Hier soir, sur le plateau de Culture et Dépendances, un énième débat sur le réferendum sur la constitution européenne.

Ce qui était interessant cette fois-ci, c'est que les personnalités n'étaient pas que politiques, mais aussi littéraires ou essayistes.

Le sujet de l'intégration de la Turquie dans l'Union Européenne y a été abordé. À cette occasion, et comme c'est une question qui m'interesse, j'ai essayé de dresser un tableau des différentes positions rencontrées dans le paysage politique francais. "Pour l'adhésion de la Turquie" sous-entend évidemment: "quand les critères officiels seront remplis, s'ils le sont un jour", ce qui inclut les questions de droit de l'homme, de la place de l'armée dans la vie politique, du déficit budgétaire, de la stabilisation de la monnaie etc. Je me lance (attention, erreurs possibles):
  • Pour la constitution, pour l'adhésion de la Turquie:
    • Jacques Chirac (UMP)
    • Daniel Cohn-Bendit (Verts)
    • Jack Lang (PS)
    • Dominique Strauss-Kahn (PS)
  • Pour la constitution, contre l'adhésion de la Turquie:
    • Nicolas Sarkozy (UMP)
    • Francois Bayrou (UDF)
    • Hubert Védrine (PS)
  • Contre la constitution, pour l'adhésion de la Turquie:
    • Henri Emmanuelli (PS)
    • Jacques Généreux (PS)
    • Marie-George Buffet (PC)
  • Contre la constitution, contre l'adhésion de la Turquie:
    • Jean-Marie Le Pen (FN)
    • Philippe de Villiers (MPF)
    • Nicolas Dupont-Aignan (UMP)
    • Laurent Fabius (PS)
Certains partis sont partagés, d'autre pas. À l'occasion, je ferai le même tableau pour d'autres pays européens. Et en prenant aussi le critère des adhésions de l'Ukraine et du Maroc à l'Union européenne.

vendredi, mars 25, 2005

Récompense


Une petite semaine bien agitée au bureau, et celles qui viennent s'annoncent aussi chargées, lancement produit oblige. Et je ne prends pas de vacances, alors que les deux co-présidents se le permettent... cherchez l'erreur.

Heureusement pour compenser il y a:
  • le beau temps qui est de retour à Vienne, et avec, les sorties, le sport à l'extérieur et les terrasses
  • les séances de conduite sur Gran Turismo, que je me suis offert en guise de petite récompense
  • les soirées du genre mercredi soir avec R., où on a discuté de philo, religion, politique, altermondialisme et littérature. Rien que ca. Ca me rappelle le bon temps avec N.
  • le weekend prolongé de Pâques, qui commence dans 4 petites heures maintenant...
  • le coup de soleil chopé au ski le weekend dernier qui commence à s'estomper petit à petit.

vendredi, mars 18, 2005

St Patrick's day


C'était hier soir avec P., J., R., et L. au pub. On a même pu déguster notre John Smiths dehors tellement il faisait bon!

Et pour finir la soirée, salsa avec P. et R. (bon, d'accord, aucun rapport avec la saint Patrick).

Ce soir, je repars au ski, l'expérience du weekend dernier ayant été trop motivante; cette fois-ci toujours en compagnie féminine, mais avec A. (pas celle d'Innsbruck) et B. , qui a un appart au pied des pistes... Le voyage durera aussi moins longtemps, puisqu'on va à Semmering, en basse Autriche, et je n'ai pas pris de jours de congés cette fois.

Donc le blog s'arrête quelques jours encore...

mercredi, mars 16, 2005

Transalpin


C'est le nom du train qui m'a emmené à Innsbruck. C'est quand même plus joli que le nom du train retour qui lui s'appelait "Raffeisen Capital Asset Management". Eh oui, certains trains sont sponsorisés en Autriche, et ils prennent le nom du sponsor...

mardi, mars 15, 2005

Promesses tenues


Le weekend a tenu ses promesses! La bonne ambiance, le soleil, la neige, l'air pur, les rigolades étaient au rendez-vous.

Deux sorties en ski + une en luge + trois soirées = de la bonne fatigue, quelques bleus et une côte un peu amochée...

Tant de plaisir que je n'ai même pas trop regretté de ne pas avoir vu le match de rugby Irlande-France (mais apparemment ils n'ont pas trop eu besoin de moi). Au moment des essais, j'étais dans la poudreuse...

Le retour à la civilisation fut dur hier, mais l'énergie accumulée pendant le weekend me permettra d'avoir raison de la fatigue et de la semaine de boulot :-)

jeudi, mars 10, 2005

Classe de neige

Petite sortie internationale à quatre ce soir au restau palestinien (et oui, j'ai demandé au patron d'où il venait), avec une autrichienne, une française et un norvégien. Je dois encore digérer mon couscous avant de me coucher...

Le blog se tait quelques jours pour permettre à son auteur de profiter de son weekend au ski.

Je pars demain matin à Innsbruck voir A. (pas la A. de Vienne, qui elle y reste, à Vienne) que je n'ai pas vue depuis 6 mois. Au programme: ski, ski, ski, et puis s'il reste du temps, discussions, soirées, sorties, culture.

Ca promet! A bientôt!

lundi, mars 07, 2005

Glasnost : bis repetita?


Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait de post politique. C'est chose faite avec ce soutien symbolique aux libanais. Un petit post pour témoigner de ma solidarité du fond de mon fauteuil d'européen.

Il aura fallu plusieurs provocations dont un meurtre pour que le Liban s'unisse enfin après plusieurs dizaines d'années de "protection" syrienne. Je me souviens encore, quand j'avais 10 ans, des actualités qui titraient bien une fois par semaine sur le Liban et sa guerre civile. Guerre qui en ont fait le jouet bien pratique d'Israel et de la Syrie, et a favorisé l'implantation d'extrémistes et de terroristes (Hezbollah et consorts).

Le Liban est à mon avis le (triste) symbole du proche orient : un peuple bafoué par une dictature, lessivé par la guerre et le terrorisme, mais une multitude de religions, une richesse ethnique et un foisonnement culturel; un terreau pour l'extrémisme et le despotisme, mais un espoir pour une démocratie fière de ses origines.

Eh, les gars, si vous réussissez votre changement de régime dans la sérénité, allez donc donner quelques séminaires de "vivre ensemble" à vos voisins du sud, palestiniens et israeliens. Ils semblent pleins de bonne volonté en ce moment, ce serait bien de leur fournir une étude de cas récente pour finir de les motiver...

mercredi, mars 02, 2005

Caissière On Demand


Vu au supermarché près de chez moi: un panneau suspendu un peu avant les caisses signale qu'on peut tirer sur la sonnette pour demander un(e) autre caissier(e), si toutes les caisses ne sont pas encore ouvertes et si la file d'attente fait plus de 5 personnes.

Je ne sais pas en revanche si on a le droit de sonner, si la tête de la caissière ne nous plait pas :-)