/* */ /* */

vendredi, octobre 07, 2005

Prix nobel viennois

Je viens d'appeler un ami qui y travaille pour le féliciter, avant d'aller boire un verre de champagne au bar de l'ONU en fin d'après-midi avec lui. L'agence internationale de l'énergie atomique, l'AIEA - et ceux qui suivent ce blog savent qu'elle est basée à Vienne - a recu aujourd'hui le prix Nobel de la paix.

Les félicitations affluent du monde entier, et son directeur, Mohammed ElBaradei, tient en ce moment une conférence de presse à 2km de mon bureau.

La nuit va être longue pour la communauté onusienne de Vienne. Mais les mauvaises langues diraient que ca ne les change pas de d'habitude, entre cocktails, réceptions et autres sorties entre diplomates ;-)

jeudi, octobre 06, 2005

Vienne 1900

Pour la première fois à Paris sont réunis quatre grands peintres qui, chacun à leur manière, ont renouvelé l’art pictural et fait de Vienne «un foyer de la modernité». Proposant des expositions de plus en plus riches, la Réunion des musées nationaux et le musée d’Orsay invitent le visiteur à mettre en perspective des langages picturaux et à interroger véritablement une page de l’Histoire : films, cycle de conférences, production de DVD et catalogue, à la fois livre d’art et livre d’histoire suscitent la réflexion. Cette fois, Vienne, à la croisée des XIXe et XXe siècles, est à l’honneur : ce qui s’y passe alors concurrence ce qui se passe à Paris à la même époque.

D'après RFI, à propos de l'exposition Vienne 1900 au Grand Palais, à Paris. Les quatre peintres viennois auxquels il est fait allusion sont Schiele, Klimt, Kokoschka et Moser, qui ont tous une grande place dans les musées viennois, notamment à l'Albertina.